Bienvenue dans le No Man’s Land de Fukushima / Keow Wee Loong

Cinq années après la catastrophe nucléaire qui a secoué le Japon tout entier, Keow Wee Loong a pris son courage à deux mains et est allé voir cette nouvelle ville fantôme.

Dans le même esprit que la Carte postale de Danny Cooke dans la ville de Pripyat, Tchernobyl, Keow Wee Loong a eu l’envie d’aller découvrir comment était devenue la ville de Fukushima. Rappelez vous, il y a un peu plus de cinq ans maintenant, un tremblement de terre frappa le Japon et plus particulièrement cette ville, puisqu’un des réacteurs a subi de sévère dégat, mettant en crise le pays tout entier et surtout la société TEPCO. Depuis, la zone est fermée au public, mais certains osent s’y aventurer pour y découvrir de nombreux trésors.

Fukushima No mans land - Keow Wee Loong
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 81483777
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 81483777
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 40643744
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 40643744
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 18652957
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 18652957
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 68917613
Fukushima No mans land - Keow Wee Loong 68917613
+ Source