Tout ce que le bouton « home » de l’iPhone peut faire

Lorsqu’on y songe, le bouton « home » de l’iPhone a beau être le seul bouton sur la face du smartphone, il a beau être très utile.

iphone_home_button

Une simple pression

Si on appuie une fois sur le bouton principal, on se retrouve aussitôt sur la page d’accueil de l’iPhone, peu importe où on se trouve. Si on est dans une application, on se retrouve sur la page d’accueil d’une simple pression sur ce bouton. Si on appuie dessus alors qu’on est déjà sur la page d’accueil, on sera redirigé vers la page de recherche. Depuis la page de recherche et d’une simple pression on retounera sur la page d’accueil.

Si on maintient le bouton “home” enfoncé depuis la page d’accueil, on profitera alors de la reconnaissance vocale du smartphone qui s’avère très efficace.

Depuis l’écran verouillé, le bouton principal permettra d’afficher les informations du téléphone (appels manqués, sms reçus, notifications reçues) ainsi que l’heure.

Deux pressions

Application tièrce pour l’écoute de la musique ou non, et je pense notamment à Spotify, si l’utilisateur est sur l’écran verouillé, une double pression affichera le controle du lecteur. Cela affichera le titre joué, la couverture de l’album du mp3 en cours tout en permettant de changer de plage.

Lorsque l’écran est déverouillé, la double pression permettra alors, à partir d’un 3GS ou un iPhone 4, d’avoir accès au multi-tâches d’iOS. On pourra alors switcher d’une application à l’autre ou aller vers les controles de l’iPod.

Trois pressions

Le triple clic permet quant à lui d’avoir accès aux options d’accessibilité. Ces options sont activables depuis le menu : “Réglages” -> “Général” -> “Accessibilité” -> “Triple clic sur le bouton principal”.

  • XVI

    C’te branlette useless… En gros, Apple a inventé le menu contextuel, le double clic et le triple clic ? So impressed!

    Sur ma montre Casio quand j’avais 12 ans, le bouton principal faisait beaucoup plus de choses, si tu détailles ce qu’il fait depuis CHAQUE menu. Quelque chose comme :
    – depuis la page d’accueil, il donne l’accès à la date
    – depuis la date, il donne l’accès au chronomètre
    – depuis le chronomètre, il permet de donner le départ d’une course
    – une fois la course démarrée, il permet de déterminer le temps écoulé par une simple pression sur le bouton
    – un double clic permet de s’amuser à faire défiler le moins de centièmes de secondes possible (faire 0’00″01 n’est pas si évident que ça, essayez chez vous les amis !)
    – bref, j’en passe, et je t’épargne les multiples utilités de la touche ENTER de mon clavier AZERTY.

  • Le billet ne dit pas qu’Apple a tout inventé, il dit juste que l’ergonomie d’Apple est plutôt soignée.
    Là où la concurrence a besoin de plusieurs boutons pour faire les mêmes actions, Apple n’en a besoin que d’un seul pour son smartphone.

  • XVI

    Ah oui, et le seul et unique bouton du tableau de bord de ma voiture permet de :
    – voir le compteur kilométrique ponctuel
    – voir le compteur kilométrique total
    – voir le compteur kilométrique esso
    – changer l’heure
    – changer les minutes
    – changer les DIZAINES des minutes, par un simple appui long (quelle belle invention, l’appui long)
    – remettre à zéro le compteur ponctuel
    – sans oublier les fonctions « qu’est-ce qu’on s’fait chier, dans les bouchons, tiens, si j’appuyais sur ce bouton ? »

    • T’as compris le but. Alors que sur le N97, il fallait ouvrir le clapet, toucher un bouton, toucher un deuxième avant d’arriver sur la home, et tout un tas d’autres boutons pour faire différentes actions.

    • Sauf qu’il manque une chose, c’est que tu peux juste « naviguer », pas utiliser d’autres fonctionnalités en plus.

  • XVI

    Non, bouffon. Sur le N97, tu peux tout faire sans ouvrir le clapet. C’est juste plus pratique, par moments, d’utiliser le clavier, donc il te reste cette possibilité !
    Pour arriver sur le home, tu as juste besoin d’appuyer sur le bouton « rouge » (comme raccrocher, parce qu’à la base, c’est un téléphone, donc il a des boutons « vert » et « rouge »). Simplement, en fonction des appli, certaines se fermaient quand on faisait ça (gestion du multi-taches), alors qu’en appuyant sur le bouton du menu, on a ensuite la possibilité de « lancer » le home. En 2 clics, ouais, pas en 1. Mais si tu veux le faire en 1, y a le bouton rouge. Qui a ses « inconvénients ». Mais tu as le choix. Que tu n’as pas sur l’iphone. Pour lequel le développeur a choisi pour toi quelle appli se ferme, se freeze, ou continue à tourner quand elle n’est plus au premier plan (et tu n’as PAS le choix).
    C’est donc certes pratique pour les profanes et les mémés, et généralement fait « intelligemment » (genre le lecteur de musique ne s’arrête pas, encore heureux), mais c’est fait pour les gogoles, quoi !

  • Hellswing

    Bref, le parfait troll alimenté par ceux qui sont pro Microsoft ou anti-Apple, mais qui, au lieu de le dire clairement, préfèrent trouver des choses négatives à dire même si elles n’ont aucun rapport avec le sujet évoqué…
    En passant, je préfère un truc pour gogoles qu’un système qui plante 🙂

  • XVI

    Tu n’y es pas, Hellswing, on n’est pas « anti-Apple » ou « pro Microsoft » sans raison, et d’ailleurs, j’ai envie de dire qu’on n’est ni l’un ni l’autre tout court, mais par contre, on peut avoir des raisons de fustiger l’un ou l’autre, ou de dire ce qu’on apprécie chez l’un ou l’autre, ou chez n’importe quel constructeur/opérateur/éditeur/etc…
    Là en l’occurrence, ce que je reproche à Apple, c’est aussi ce qui fait que certains apprécient cette marque, donc c’est clairement une question de choix et d’appréciation. Pour moi, le fait de ne pas avoir le choix, que certaines fonctionnalités ne soient pas proposées, que tout soit orienté vers le « paraitre », ça me déplait… pour certaines personnes, au contraire, c’est un aspect positif, et en empêchant l’utilisateur « d’avoir le choix », on l’empêche de faire des manip « dangereuses », ou qui consomment de la batterie, et finalement, l’expérience est plus fluide, sans doute plus agréable… Si on ne s’attarde pas sur ce qu’on ne peut pas faire…
    Donc c’est juste une question d’approche, d’attente, et l’approche d’Apple ne correspond pas du tout à mes attentes !
    Et pour en revenir au billet du Patou, c’est tout dans le même esprit : la simplicité et l’ergonomie érigées en vérité absolues et ultimes… Trop mortel, y a qu’un bouton, c’est tellement simple, wouahou, mais pourtant, on peut faire plein de trucs avec, wouahou !!
    La vérité, c’est qu’il n’y a qu’un bouton, et que ça permet de faire bcp moins de choses qu’avec 3 ou 4. Mais c’est plus simple, c’est vrai. C’est donc totalement dans l’esprit « Apple », et totalement dans ce qui ne me convient pas dans cette approche « simpliste » et qui prend ses utilisateurs pour des neuneus. (ou les y laisse)

    • Parmi le public « neuneu », il y a aussi les personnes âgées, mal voyantes (sans entrer dans des degrés de cessité élevé). Le fait est qu’Apple n’a privilégié personne, a soigné son ergonomie, par conséquent, même une grand mère qui n’a jamais utilisé un ordinateur pourrait utiliser ce smartphone. Malheureusement et comme tu l’as bien souligné, cela s’est fait au détriment des geeks qui adorent bidouiller leur PC et smartphone. Si il y a bien une chose à retenir dans le PC, c’est que dans 90% des cas, le problème est situé entre l’ordinateur et la chaise. Cela aurait été mal vu d’appliquer ce précepte au smartphone.

  • XVI

    Ce précepte s’applique au smartphone, sachant que pour moi, l’iphone n’est pas un smartphone 😉
    Et si je suis d’accord avec ce que tu dis, je trouve toujours regrettable que ce soit justement « les geeks » et non les personnes agées et tout ça qui ont fait et font encore le succès de l’iphone… Quand je vois certains qui critiquaient Windows depuis des années, parce que ouin ouin c’est pas parce que c’est le leader que c’est forcément mieux, que linux ça marche mieux, qu’on peut bidouiller comme on veut, (que macOS ça marche mieux…), enfin bref, ces gens avaient de bonnes raisons de critiquer microsoft, et ne se rendent pas compte que l’iphone fait « pire » (mais bon, c’est Apple, donc ça va).

  • XVI

    Bon et donc, tu te le prends, ce SGS2 ?

    • Faut que je vois au niveau autonomie ce que ça peut donner avant de me lancer !